samedi 27 août 2016

La chaleur............

Vivement que l'été se termine ! je suis fatiguée, énervée  par cette chaleur...et je ne suis pas la seule quand on voit les excités qui se lâchent sur les burkinis.....

Les gens sont fous....le moindre pet de travers occupe l'actualité durant des semaines ..Mais qu'est ce qu'on en à foutre de ce genre de conneries? 

ça fait les choux gras du front national qui se réjouit d'avoir un bout de programme à présenter pour les prochaines élections...LÉGIFÉRONS ! qu'ils crient ! ils faut des lois pour empêcher ces femmes, (qui ne demandent rien à personne,) de s'habiller comme elles le désirent ....Punissons les, faisons leur honte devant leurs gamins sur une plage bondée de gens biens pensants en leur faisant payer un PV.....

Et après,  on se pose des questions sur ces gamins qui un jour, se révolteront, prendront les armes et se feront sauter sur cette même plage où leur mère fut humiliée....

Il faut de tout pour faire un monde et pour moi, chacun fait comme il veut !!
Ces femmes en 1900 étaient superbes !

 et celles ci,  ne le sont pas moins........Non! ce n'est pas une photo "osée" comme certains pourraient le penser ! ce sont 4 nanas qui s'éclatent sur la plage !


et cette jeune femme qui fait de la plongée est elle si différente que celle qui crée la polémique actuelle?



Et regardez la joie qui se dégage de cette photo.....Est ce qu'elle gêne quelqu'un ? N'a t elle pas le droit de profiter pleinement de la mer et de ce jour radieux ?


Et comme je le disais à ma copine Nonna  en commentaires, est ce que la loi va aussi concerner ces bonnes  soeurs qui pataugent gaiement dans l'eau?


Voilà....il y a des jours où il faut remettre les choses à leur place , tout simplement...et ne pas chercher sans arrêt midi à quatorze heure pour expliquer le pourquoi du comment.....

Quand on voit que le tremblement de terre en Italie occupe le même temps de passage aux infos que le burkini, cherchez l'erreur !!

Pierre Desproges disaient :  

  1. Au lieu de vous emmerder à lire tout Sartre, achetez Minute : pour dix balles vous aurez la Nausée ET les Mains sales

Il parlait d'un journal merdique et je me rends compte qu'on peut en dire autant des journaux télévisés !





mardi 26 juillet 2016

Fatiguée.......

Je n'ai plus de mots pour dire ma fatigue.....morale, physique.......Le monde est tellement fou que j'ai envie de me retirer du NET un moment....J'en peux plus de toutes ces horreurs sur Facebook.....toute cette haine me bouffe, me pollue l'âme et l'esprit......
Amies blogueuses, je vous quitte pour faire le vide.....





Alors je baisse les bras, oublie les infos, méprise les médias....Je glisse mes écouteurs dans les oreilles et je vais me saouler  avec les plus belles chansons françaises......écouter le chant des oiseaux et regarder mes fleurs pousser......

jeudi 21 juillet 2016

RIP.....

Amie.  avait 12 ans 
Yannis 4 ans
Laura était une jolie adolescente de 13 ans et demi...
Medhi avait 12 ans.
Killian avait 4 ans. Il est mort avec sa maman Olfa Bent Souayah Khalfallah
David Bonnet 44 ans
Véronique Lion, avait 56 ans
Michaël Péllegrini, 28 ans
François et Christiane Locatelli, 82 ans et 78 ans.
Gisèle et Germain Lion
Mathias Billiez , Odile Caléo, Jocelyne Caléo
Myriam Bellazouz. Elle avait 29 ans
Léa Mignaçabal,  avait 68 ans.
Lionel Deforge, 70 ans, Sylvie Noailland Rault Roux, 79 ans
Christiane Fabry, 67 ans, Hugues Mismaque, 49 ans
Bruno Villani,  42 ans, 
André R, 17 ans
Emmanuel Groult, 48 ans
Camille Murris, 26 ans
Ludovic, 15 ans et Ludivine, 25 ans
Laurence Rasteu, 46 ans
Raymonde Maman, 77 ans
Fatima Charrihi 62 ans
Mino Razafitrimo
Mohamed Toukabri 50 ans
Silan Aydin, 19 ans
Selma, 18 ans
Saskia Schnabel, 29 ans
Mykhalo (dit Misha) Bazalevskyy,  22 ans,
Nicolas (Nick) Leslie, 20 ans
Magdalena et Marzena Chrzanowska, 21 et 20 ans, 
Alina Bogdanova 27 ans
Rickard Kruusberg, 20 ans
Rachel Erbs  39 ans
Timothé Fournier, 27 ans
Françoise Hattermann 55 ans et son fils Elouan 12 ans
Robert Marchand, 60 ans
Adib Bousfiha 51 ans
Céline Bousfiha, 46 ans
Viktoria Savtchenko, 20 ans
Lyubov Panchenko, 59 ans, sa fille Marina Panchenko, 33 ans et sa fille Silvia, deux ans et demi,
Aldjia Bouzaouit, 42 ans,
Linda Casanova Siccardi, 54 ans
Roman Ekmaliyan, 56 ans
Natalia Otto, 57 ans
Zahia Rahmouni, 72 ans
Carla Gaveglio,  48 ans
Mario Casati, 90 ans et sa compagne Maria Grazia Ascoli, 79 ans
Igor Chelechko, 47 ans, 
Cristian Coman, 34 ans
Sean Copeland, 51 ans avec son fils Brodie, onze ans. 
Elizabeth Cristina de Assis Ribeiro, 31 ans Kayla, sa fille aînée de six ans
Tatiana Muhamedova
Angelo d'Agostino, 71 ans et Gianna Muset, 68 ans,
Nasrine Gasparyan, 34 ans
Alina ...............
j'en ai oublié sans doute......et puis, il y a tous ces blessés, tous ces enfants, hommes,femmes qui souffrent dans leurs chairs.....
Je n'ai pas de mots assez forts pour leur dire à ces enfoirés qu'ils ne sont pas des hommes, mais des lâches, des sous-hommes......

Reposez en paix.........Et devenons des artisans de la Paix en restant unis....



mercredi 29 juin 2016

Je fais des listes !!

Je pleurniche sur mes maux avec des mots...mais j'oublie trop souvent de trouver du positif à cette merdalgie qu'est la névralgie pudendale....

Dimanche, nous sommes allés manger dans un resto indien avec toute la famille...plein de jeux pour les enfants qui ont pu s'éclater pendant que les grands étaient à table...Il faisait 21°, pas trop chaud, pas trop froid...nous étions donc en terrasse....Qui dit terrasse, dit chaise ultra dure et qui dit chaise,  dit douleurs...

Je le savais, donc j'ai parfaitement assumé cette sortie, même si le soir, la douleur m'a tenue éveillée jusqu'à 3 heures du matin....deux nuits de suite...et deux journées à maudire le ciel....

Ce matin, alors que je me vautrais dans un réveil non douloureux, je me suis dit qu'il fallait que je liste le positif et le négatif....oui! je sais, je fais des listes, tout le temps! sur l'humeur de l'homme, sur la hauteur de mes douleurs, sur ce qui va...ce qui va pas ! j'ai besoin de l'écrire, de le lire et de le relire encore....

Donc, quand j'étais plus jeune, encore dans le monde du travail, j'avais plein de petites merdouilles...allez savoir pourquoi ! Les lumbagos et les entorses  m'adoraient, les débuts de sciatiques étaient légion, je faisais œdème sur œdème, mes jambes lorsqu'il faisait chaud  étaient tellement enflées que j'avais du mal de marcher en fin de soirée......
Mal au dos, mal aux articulations...

Toujours un p'tit bobo pour m'occuper...Si je marchais un tant soit peu, je transpirais abondamment, aucun maquillage ne tenait...Vous me direz, t'avais pas besoin de te maquiller ! ben, même la crème de jour ressortait aussitôt posée..Je luisais dès le plus petit effort ou rayon de soleil...

Mais ça...c'était avant !!

Quand la NP a frappé à ma porte, elle est  venue s'ajouter à tous ces petits désagréments...J'ai voulu continuer à vivre normalement, et les douleurs sont devenues insupportables....Un cinoche me faisait grimper aux arbres, un trajet en voiture me faisait grincer des dents, un resto un peu lent à la détente rendait mon humeur tellement maussade, que ça rendait mal à l'aise les personnes autour de moi....Je suis devenue agressive, surtout parce que je ne connaissais pas la raison de ce mal....
Quand le diagnostic fut posé, j'ai à la fois pleuré et respiré ...enfin, des mots étaient dits, on connaissait ce mal et j'ai su rapidement qu' il n'y avait guère d'espoir pour y remédier...
Je me suis inscrite dans un groupe, où plus de 500 personnes parlaient de leurs maux, de leurs trucs pour soulager la douleur...de leur peine, des galères que chacun traversait....et j'ai commencé à relativiser....

J'ai fait des listes....encore ! et je me suis rendue compte, que les 3/4 vivaient allongés....que les jeunes femmes ou hommes atteints traversaient des épreuves bien plus chiantes que les miennes....Certains ont perdu leur boulot, leur couple a explosé, certains ont perdu leurs enfants, obligés de les donner à garder aux grands parents...certains galèrent le jour, mais aussi la nuit, car pour eux ils n'ont pas que la NP...viennent s'y ajouter parfois fibromyalgie, sciatique, cruralgie...Ils vivent un véritable enfer....

Alors je me suis dit :"Chaourcinette...CAMEMBERT !" prend ton stylo et fait une liste ! De tous les avantages que tu as récoltés depuis ta NP.....

Depuis que je vis allongée, fini les maux de dos, lumbagos, sciatique, arthrose et compagnie !!
Les œdèmes ont disparus eux aussi, j'ai perdu 15 kg sans m'en rendre compte, il parait que la douleur change parfois le métabolisme...
Comme je ne mets pratiquement plus le nez dehors, les problèmes liés au froid et à la chaleur n'existent plus....je suis toujours de bonne humeur en regardant la météo !! Qu'il pleuve, qu'il vente, qu'il neige, je suis bien au chaud à la maison...
Finis les rhumes, les angines...sauf quand mes enfants ou petits enfants viennent me refiler leurs vieux microbes.....et quand ça m'arrive, je plonge sous la couette avec ma fièvre et je navigue à vue toute la journée.....

Plus besoin de faire les magasins, je vis en robe d'intérieur tout le temps...
Et puis, comme je suis une vieille sauvage, j'ai une excuse supplémentaire pour ne pas voir les personnes qui viennent à la maison....Il y a des gens, ça fait des années que je ne les ai pas vus...et si ça arrive, comme dimanche dernier, où une amie de l'homme est venue prendre le dessert, je me racrapote sur mon divan, l'écoutant me dire à quel point c'est merveilleux de me revoir enfin et de s'extasier sur ma bonne mine !! 

Bien sûr que j'ai bonne mine, bien sûr que la douleur ne se lit pas sur le visage, bien sûr que je fais d'énormes efforts pour être polie et souriante, je ne peux quand même pas étaler mes douleurs sur la table......

Heureusement les vrais amis comprennent...Ils savent à quel point c'est pénible et lorsqu'ils viennent me voir, ils s'installent près de moi, sans juger.....Juste pour le plaisir de me voir et ça me réjoui le coeur de ne pas être obligée de "jouer"....

Donc, je termine en disant que finalement, je m'estime heureuse par rapport à d'autres...Le fait de rester allongée, divise ma douleur par deux..J'ai appris à l'apprivoiser, je lui donne des notes.....Si on réfléchit bien j'ai mis de côté toutes les p'tites merdouilles pour n'en garder qu'une seule.....et c'est bien suffisant !!

Je n'ai pas d'obligations de vivre, de travailler, de m'occuper d'enfants.....
Je suis une privilégiée....Je fais les choses lorsque j'ai une accalmie.....L'autre jour , pas de douleurs...eh bien, j'ai pris plaisir à faire mes vitres, à repasser....
à coudre plein de bricoles que j'entassais depuis des mois ! car lorsque la douleur est absente, même la position assise ne me fait pas mal....alors j'en profite...!

Bien sûr que parfois, je n'ai pas le choix et que je suis obligée de me bouger...Quand tous les enfants viennent déjeuner à la maison, je suis bien obligée de cuisiner.....Mais je me fais une raison....La joie de les voir tous ensemble, me permet de supporter la douleur....Je mange à côté d'eux, allongée sur le divan, pendant que les fils font le service...

Donc si je fais le calcul.....eh bien, je suis largement dans le positif !!!

mercredi 8 juin 2016

Innondations.....

Cette année encore, la nature s'est fâchée ...Elle a inondé villes, villages...provoqué l’exode de milliers de personnes...C'est effrayant de voir avec quelle force elle nous a contraint à l'humilité....



Vous me saccagez, vous construisez à tort et à travers, je vous rends la pareille en inondant ce qui fait votre fierté: vos maisons...vos foyers...vos voitures...
Certains ont tout perdu, des récoltes entières sont saccagées par l'eau.....


La solidarité se met en branle...tout le monde aide, donne ses surplus de vêtements...héberge "cette nouvelle vague de migrants"...ben oui ! ce sont devenus des migrants climatiques ! et ce n'est que le début je pense....

Pour une fois, La Bretagne et l'Est ont été épargnés....Les orages sont prévus pour nous aujourd'hui ! l'homme est dans sa maison à la campagne, je viens de l'avoir au téléphone...Il est époustouflé par la beauté du jardin en ce moment...
"prends vite des photos lui ai je dit... Cet après midi, ça va tonner et il risque d'y avoir de la grêle et de la pluie... et le jardin va disparaître sous les intempéries."
Il a ri, mais il a pris des photos !

Une petite anecdote pour dédramatiser.....(comme je suis un peu gâteuse ces temps ci, il est possible que je vous l'ai déjà racontée ! lol )

Dans notre maison, chaque journée de pluie me rendait soucieuse....En effet, une immense mare se formait dans le sous sol..impossible de savoir d'où cette eau provenait...on a fait recimenter les murs qui donnaient sur l'extérieur, fait intervenir une entreprise pour venir "déboucher" un regard qui n'était même pas bouché ....cherché  d'où pouvait bien venir cette satanée eau....Mystère !

ça a duré des années ! l'homme épongeait au fur et à mesure que ça montait... L'eau était propre, claire....pas des eaux usées quoi! C'était énervant au possible !

J'ai même fait intervenir un technicien de la mairie qui m'a dit, qu'il y avait des sources sous terre, et que nous en avions sans doute une sous la maison qui débordait quand il pleuvait trop....

Un jour, comme je voyais l'homme s'épuiser à enlever l'eau, j'ai décidé d'acheter un aspirateur à eau...qui ne servirait qu'à ça.....

Il est fièrement monté au sous sol....depuis 3 ans....et il attend vaillamment la pluie...
Ce qui est incroyable, c'est qu'il a continué de pleuvoir, faut pas oublier qu'on est en Lorraine, hein ! , mais depuis que l'aspi monte la garde, l'eau ne monte plus....pas la moindre petite flaque d'eau depuis 3 ans....et comme je suis un peu superstitieuse, j'interdis à quiconque de bouger cet aspirateur...

S'il le faut je coulerai un bloc de ciment dessus, mais personne n'y touchera !!





dimanche 29 mai 2016

Pour Daisy !

Pour Daisy qui avait aimé l'histoire du cimetière Corse !!





Tu comprends pourquoi j'étais en rogne de le savoir enterré dans un aussi bel endroit !!

mardi 24 mai 2016

Réflexions grisouillantes......

Lorsque je vais sur les blogs des copines, il y a parfois des écrits  qui font que ma petite cervelle se remémore des choses qu'il vaudrait mieux laisser enfouies au plus profond de soi même.....
Ce matin, ma copine Passion a écrit de bien jolies choses.Je ne sais pas si c'est d'elle...quelques phrases ont fait écho......

"J'ai pardonné des erreurs presque impardonnables..
J'ai essayé de remplacer des personnes irremplaçables et d'oublier des personnes inoubliables...
Des personnes m'ont déçu alors que je pensais qu'elles ne pourraient jamais me décevoir...
J'ai souri quand je n'en pouvais plus...".............

Je voudrais pouvoir dire que c'est ma réalité, que j'ai fais tout ça....que je suis devenue suffisamment sage pour adhérer à ça...mais je ne peux pas....

J'ai quand même fait des progrès immenses , et quand je relis ces quelques mots écrits après ma TS je me sens presque effrayée d'être passée par là....c'est comme si je lisais le récit d'une autre personne......


J'existe toujours...Mais en pointillé, entre parenthèse....Toujours sous le coup de folie qui m'a prise...Non !  pas coup de folie...ou alors programmé..J'ai mis 3 jours pour me préparer, donc c'était un crime prémédité...c'est toujours là, au fin fond de ma tête, dans une petite case que je m'obstine à recouvrir chaque jour...avec du bon, avec du mal...
Je suis toujours en instance....curieux comme sensation...On dit instance de divorce, mais en instance de mort...pas souvent entendu cette réflexion, et pourtant c'est là, ça remonte à la surface, et je me débats avec ce problème insoluble...
Que dire? que faire? Dans ma vie, tout va bien...enfin, les gens qui m'entourent vont bien, vivent bien, sont souriants, heureux, malheureux...
Et moi, je suis là, sans savoir ce que je suis...juste cette envie de ne plus exister...même pas malheureuse, même pas révoltée, inexistante je suis...On m'entoure, me regarde vivre et je force sur le sourire, je hausse la voix....Tiens ! elle râle c'est qu'elle va mieux! Je sais qu'ils pensent ainsi, alors je leur donne ce qu'ils veulent voir et entendre...
Parfois, au cours d'une discussion, je me mets à pleurer...écœurée qu'on me contrarie...alors que je ne devrais plus être là! C'est injuste pour les autres je sais....mais je leur en veux d'être intervenu...
Misère de putain de vie que l'on me force à vivre.....J'ai des cachets vachement forts qui me donnent cette apparence de vie...Quelle connerie! j'ai envie d'en parler à mon psy la prochaine fois...Bien sur, j'ai l'air d'aller mieux et je le clame haut et fort, mais au fond, la p'tite musique de mort est toujours là..comment faire pour s'en débarrasser ?
j'ai peur que si j'en parle, on ne me refasse faire un séjour en clinique...1 mois et demi ...J'ai assez donné! Alors que faire ? Je suis là, au bord du gouffre, en équilibre instable, et j'entends la petite voix qui me murmure à l'oreille tous les avantages de la vie et de la mort.....La balance penche nettement du mauvais côté...Ce qui est bête c'est que j'ai pas de raisons...C'est eux qui disent ça...et c'est vrai, j'ai pas de raison, j'ai juste envie de ne pas exister...qui peut comprendre?

Aujourd'hui la vie que je mène est une forme de non-existence....couchée, sans vie sociale, une douleur quasi permanente et pourtant je suis heureuse...ça semble bizarre, mais c'est pourtant vrai....

Donc si je suis heureuse, je devrais pouvoir pardonner....
Alors, faut que je réfléchisse très fort, parce que ces sentiments négatifs qui encombrent mon cerveau doivent influer sur ma douleur....Je vais donc faire des listes....de tous ces gens qui m'ont fait du mal, je vais essayer de les extraire de force de ma mémoire et je vais les faire mourir ...En plus, tous ces gens à qui je ne peux pardonner sont morts...il va donc falloir que je revive les événements, que je les fasse revivre un moment pour mieux pouvoir les tuer définitivement..

Oui....c'est un boulot de titan...mais j'ai tout mon temps !

jeudi 28 avril 2016

Petites nouvelles en passant.........

Depuis le 14/04 l'homme est dans un état "proche de l’Ohio"...il a le moral à zéro.. comme chantait Adjani....



Comment je sais que c'est depuis le 14 ? parce que je me suis fais un superbe tableau excel où je note les humeurs de Môssieur.....Pour pouvoir lui mettre sous le nez les jours où il me dit, qu'il est de mieux en mieux et que c'est moi qui exagère.....

Je ne vous raconte pas les symptômes, ce sont toujours les mêmes.....envie de mourir, je ne vaux rien, je suis bon à rien, personne ne m'aime, je ne rencontre que des hystériques, je veux que mon passé me laisse tranquille, je suis harcelé par mes fantômes, ne t'inquiète pas si tu m'entends hurler....si !  je m'inquiète parce que c'est peu commun et que ça peut faire peur aux voisins...voili...voilou....

Et moi ,? ben finalement, je suis pas trop mal...je ne m'implique pas, je ne cherche pas midi à quatorze heures, je le laisse me piquer mon Lexomil, en espérant qu'il n'avale pas le tube, je me lève de plus en plus pour me préparer des soupes délicieuses  avec ce truc merveilleux que mon amie Manuela m'a offert....t'épluches une patate, une carotte un bout de poireau, et tous les légumes qui te tombent sous la main...un peu d'eau et vogue la galère ! la machine se met en route, cuit, mixe et y'a plus qu'à déguster......je dis "me", car il n'aime pas mes soupes ! trop épaisses....Il se fait les siennes et tout le monde est content ! Dans le frigo, le saladier du haut...c'est le mien, celui du bas...le sien....
comme dans une coloc' !! 

Il a fait un stage de deux jours (qui n'a duré qu'un jour finalement!) le week end dernier.....Ne me demandez pas un stage de quoi...il me l'a sans doute dit, mais ça n'a pas imprimé...toujours est il, qu'il est rentré avec une personne qui l'a écouté se plaindre....et à qui il a parlé de ses fantômes , de sa médium, du harcèlement qu'il subit ....Cette jeune femme, chrétienne, lui a dit , très sérieusement, que sa médium avait ouvert la porte à des esprits malfaisants...et que c'était ceux ci qui le rendaient malade...Qu'il fallait qu'il se fasse exorciser, et elle lui a donné l'adresse d'un diacre qui faisait ça très bien...... 

Le lendemain, il voyait sa médium et après une longue explication houleuse, les liens se sont distendus.....
Il est rentré en me disant que c'était une hystérique, comme toutes les autres, et qu'il ne voulait plus la voir.....

Et le voilà reparti vers un autre combat....Ce qui est bien avec l'homme c'est que je ne m'ennuie jamais !! y'a toujours de nouveaux chemins à explorer....

Ah ! hier,  il m'a dit : "Finalement, si je réfléchis bien, tu es la seule femme que je connaisse qui n'est pas hystérique......J'ai quand même eu de la chance de t'avoir rencontrée "
J'ai pouffé de rire dans mon coin, en me disant que mon hystérie n'avait pas la place dans cette maison !! Il est bien suffisamment  hystérique pour deux  !

Et mon Pudendal ? il en est où ? ben finalement, il est assez sympa en ce moment...j'ai de belles plages de répit la journée, les crises se pointent le soir et durent quelques heures intenses.... J'évite toujours de m’asseoir, mais je peux  quand même aller traîner quelques heures avec ma copine, en sachant que je le paierai le soir mais ce n'est pas grave, le plaisir que j'ai à sortir vaut bien quelques heures de douleurs en plus.....


mardi 19 avril 2016

Un p'tit bout de jardin.....

Un petit tour dans le jardin....qui n'est pas très prolifique !

Mais il est où le soleil ?

Pour l'instant l'homme soigne sa dépression en cultivant ses carrés de jardin.....C'est tout un art ! on ne fait pas n'importe quoi.......






Les bâtons plantés  dans le  premier carré c'est pour éviter que les chats ne  viennent s'installer dans la terre !!

Ils prennent possession d'un carré de 30 cms sur 30 et roupillent comme s'ils étaient dans leurs paniers ...ça , c'est quand la terre est sèche et chaude !!

Il a semé radis, carottes et basilic.....Planté choux , salades,herbes aromatiques et œillets d'inde pour éloigner les vilaines bestioles....


quelques petites taches de couleurs avec les tulipes   .....












On sent qu'il fait encore trop froid le matin....Tout semble encore endormi...

Allez !! Demain sera un autre jour !! Ils annoncent 18 à la météo !! 














 

samedi 2 avril 2016

J'y ai cru.......

Voilà ...c'est ce que je voulais dire !! J'ai cru en tout ça, et en bien d'autres choses encore !
et pourtant, je croyais en moi....même adolescente, période où on doute, où on se cherche j'avais une "foutue" confiance en moi.....

Nous étions 5 filles, et nous n'étions pas élevées de la même manière....Les 3 aînées n'ont jamais été valorisées, elles ont subi les situations  que mon père imposait et personne ne leur a dit qu'elles existaient, qu'elles étaient des personnes à part entière...Ma mère subissait la dictature de son mari, acceptait l' inacceptable et elles ont cru que c'était la marche à suivre...

On leur a fait comprendre très tôt qu'elles n'existaient pas, qu'elles étaient faites pour faire des enfants et plier sous le joug de l'homme et elles y ont cru... Elles se sont mariées selon ces principes, ont été malheureuses et même si elles ont toutes divorcé un jour, la suite de leur vie n'a pas été plus heureuse.....

Allez savoir pourquoi mon père a changé son fusil d'épaule  quand je suis née ?
Je vivais dans la même famille mais c'était deux poids deux mesures.....On m'a insufflée l'idée dès mon plus jeune âge que j'étais la plus belle, la plus intelligente, que j'étais  celle qui allait être quelqu'un.....

5 ans après moi, est née ma sœur.....On aurait pu penser que ça allait continuer , qu'elle serait elle aussi  la dernière merveille du monde...ben non ! Ce fut celle qui a été le plus niée par mon père...la plus rejetée...Dieu merci ma mère compensait mais ça n'a pas fait évoluer les choses dans le bon sens.....

Tout ça pour dire que la parole bienveillante ou malveillante  des parents ,  peut faire que des  individus élevés dans la même maison soient complètement différents les uns des autres...

Pour mes soeurs , il est normal que ma vie soit différente, plus facile,  puisque je suis la plus "intelligente"...Quelle connerie !! mais quelle connerie !!
ça n'a rien à voir avec l'intelligence..! je continue à me battre avec ma dernière soeur lorsqu'elle me prend pour ce que je ne suis pas....

J'ai simplement cru en moi très tôt, puisque mon père croyait en moi...Puisqu'il le disait, l'affirmait....

Elles n'ont pas eu cette chance, et c'est moi qui me sent coupable....





samedi 26 mars 2016

Souvenirs de Pâques.........

Demain c'est Pâques !! Repas de famille avec enfants et petits enfants ......



Il va y avoir du mouvement dans la maison...Tous les "grands" petits enfants, jouent le jeu, et  guident les petits , vers les chocolats cachés dans le jardin....Les oiseaux font eux aussi la fête ; y'a pas de raison !!



Cette année, Amalia fait sa première chasse aux œufs....Elle a déjà les oreilles de Minnie pour l'accompagner......




Arthur, 7 mois se contentera de la regarder...L'année prochaine ce sera son tour de gambader...

Mes grands loustics,  cachent eux mêmes les œufs pour les petits..ils y mettent tellement d'ardeur, que l'on retrouve parfois quelques semaines après Pâques, les œufs oubliés ...pas pour tout le monde! ils ont fait le bonheur des fourmis et autres petits insectes !!

Tous les ans, je suis prise d'une boulimie d'achats en chocolats...J'en achète toujours trop, sans doute pour compenser le fait  que nous n'en n'avions pas lorsque j'étais enfant ? ma mère cuisait des œufs qu'elle colorait avec des pelures d'oignon, de la betterave....mais de chocolat...point !!!

Un matin, j'ai piqué les œufs de Pâques sur le paillasson des voisins....la grand mère de mes copains, avait sans doute déposé  des chocolats très tôt le matin, afin que ses petits enfants les trouvent au réveil.....Pas de chance pour eux...je m'étais levée très tôt, je devais avoir 6 ans, et je croyais dur comme fer que les cloches déposaient les œufs en chocolat dehors.....C'était sûr et certain puisque j'en avais trouvé !! j'ai grignoté dans tous les petits sujets...une poule, un lapin, un œuf...et suis remontée à la maison en criant : "venez vite !! les cloches sont passées !! j'ai trouvé plein de chocolats....Mes sœurs se sont précipitées et ont croqué allègrement , sans trop se poser de question sur cette manne providentielle !!

Quand j'ai vu la tête de ma mère j'ai compris que j'avais sans doute fait une bêtise...Elle était partagée entre l'idée de crier et l'idée de réduire mes rêves en miettes quant à l'existence des cloches.....

C'est mon père qui s'y est collé.....D'abord, il y a eu une engueulade générale sur les deux grandes sœurs qui avaient participé , et qui elles,  connaissaient la vérité sur les cloches...et puis, il m'a regardée gentiment et il a dit : " Les cloches n'existent pas, c'est les parents qui mettent les chocolats dans les jardins......et comme ce n'était pas suffisant comme traumatisme, les deux grandes ont hurlé :" et pis d'abord, le Père Noël non plus, il n'existe pas...ni la p'tite souris....." 
j'ai pleuré toute la journée sur mes illusions perdues et pour parachever le tout, j'ai vomi tout le chocolat que j'avais mangé ....

Depuis, je ne mange plus de chocolats....Nous n'avons jamais osé dire aux voisins qu'on avait mangé leurs chocolats.....Nous n'avions pas les moyens de les remplacer donc la consigne fut stricte :" Interdiction d'en parler....."

Je vous souhaite à tous de joyeuses fêtes de Pâques !!








dimanche 6 mars 2016

Heureuse !!

Etes vous heureuse ? m'a t elle demandé 
Elle, c'est la psy médium guérisseuse de l'homme......

J'ai répondu : oui
sans fioriture, sans m'étaler....

Elle a répondu : Vous ne pouvez pas être heureuse, puisque vous n'avez pas réglé toutes vos fêlures....et puis vous souffrez sans cesse.....

et j'ai dit : Ahhhhhhh ?????

C'est peut être la seule question qui m'a fait réfléchir durant tout le temps où elle a été là......et même après !

Parce que ..c'est bizarre quand même ! J'ai mal, je suis alitée tout le temps, je n'ai plus aucune vie sociale, et pourtant...Je suis heureuse...

Bien plus heureuse qu'avant ! Lors de ma dépression, après ma dépression, je n'étais pas heureuse...Pourtant, je m'étais remise à vivre, j'avais  repris le boulot, ma vie sociale était riche...et je n'étais pas heureuse...

Elle dit : Vous avez un énorme travail à faire encore, tout n'est pas réglé...et je peux vous aider grâce à une thérapie que j'ai mise au point.....j'ai guéri des gens dépressifs, des cancéreux......Il vous suffit de faire quelques séances et votre douleur disparaîtra....

Que dire à ça ? j'ai répondu que j'avais eu assez de clés pour résoudre le plus gros de mes problèmes, et que ça me suffisait.....elle a dit :" vous ne voulez pas guérir? vous croyez que vos enfants et petits enfants sont heureux de vous voir ainsi?

Et je me suis refermée, comme une huître....car essayer de me culpabiliser n'a jamais fonctionné ....Je suis assez douée pour me culpabiliser moi même, pas besoin des autres pour me faire une piqûre de rappel.....

Vous êtes intelligente, je le sens...et si vous guérissez vous allez pouvoir faire tellement de bien autour de vous......il vous reste de nombreuses années à vivre et que direz vous lorsque vous arriverez dans l'autre monde ? il vous sera reproché de ne pas avoir assez donné....Moi, je marche le plus droit possible, je me donne à fond aux autres...parce que " JE SAIS".....Il y a tellement d'âmes qui errent parce qu'elles n'ont pas accompli ce qui leur était dévolu.....

Moi :             ( là, vous voyez un blanc parce que je suis muette ! que voulez vous répondre à ça???)

Elle se lève et me dit ! réfléchissez ! appelez moi.....

et je lui ai  quand même répondu  : S'il faut à nouveau gratter mes plaies, r'ouvrir des cicatrices, souffrir moralement, me bourrer d'anti dépresseurs et supporter mon pudendal merdique, il ne me reste plus qu'une issue.....la mort ! parce que quand c'est trop...c'est trop !!

Alors à présent je sais que je suis une " pudentaliste (ça existe ce mot?) heureuse "!!
Si elle ne m'avait pas posé la question je ne l'aurais peut être pas su !! 

Comme quoi, on peut toujours récolter  des pépites dans des situations qui vous paraissent merdiques !! lol


vendredi 26 février 2016

Bizarre expérience.....

écrit le 22 juillet 2006.....sur un autre blog......presque une autre vie.....Je raconte mon adolescence, ma fuite devant la misère, mon égoïsme .....
Il est  bon parfois de se retourner sur son  passé, afin d'apprécier un peu plus ce que l'on a.....C'est bizarre , mais ce matin, durant deux heures, j'ai relu mes  vieux écrits, et durant ces deux heures , la douleur a pratiquement disparu......



L’amertume, la « honte », je l’ai vécu à l’internat…Car j’y suis allée en internat, je les ai laissés dans leur merde et je suis partie…Pas une question de survie, non, l’envie de vivre tranquille, de ne plus penser, de ne plus craindre, de vivre mes 15 ans comme une fille de 15 ans, sans soucis….

Chaque jour, je l’ai eue la honte, je me suis même chargée de 15 kilos de honte…Je terminais tous les plats, ne comprenant pas que les autres filles levaient la gueule sur tout, moi je mangeais,consciencieusement…Je​ mangeais pour moi, je mangeais pour eux, je m’enfilais certains soir 10 tranches de jambon , repoussées dédaigneusement par mes copines de table, je terminais les plats d’épinards, les plats de légumes, de viande…Même les corbeilles de pain ,je pillais ! je cachais les vaches qui rit dans mes poches avec du pain et la nuit, je mangeais 10 vache qui rit d’affilée…

Jamais de ma vie, je n’avais vu autant de variété de nourriture, il y a des légumes que j’ai découvert, le chou fleur, les salsifis,les asperges….je ne laissais rien…Je faisais des réserves pour ramener à la fin de la semaine chez moi. 

Si j’avais pu rester en internat tout le temps, j’y serais restée. Les week-end ramenaient leur lots de problèmes…La chienne de vie était là, elle n’avait pas disparu…Mes fromages écrasés dans ma valise étaient immangeables…Je ne leur donnais même pas de ce que je recevais. Quand la petite chieuse, me demandait si c’était bien là où j’étais, je répondais « bof »…Tu es bien mieux avec papa et maman. Inutile de lui donner des idées…Je me sentais sale, je ne pouvais pas partager mes découvertes avec eux…

Je ne pouvais pas leur dire , matin, midi et soir je mange….équilibré et non pas une soupe de légumes avec un fruit…
Pourtant maintenant , je les regrette presque les soupes de mon père, un grossier minestrone avec légumes, patates et pâtes…Qui tenait au ventre !
En plus, le week-end, tout le monde essayait de me faire plaisir…Ils pensaient tous que j’étais malheureuse sans eux…Mon père nous faisait des crêpes l’après-midi, que je mangeais avec un poids dans la gorge…Manges, ma fille,manges !

Le retour de l’enfant prodigue était« fêté » chaque fin de semaine…Et c’était ma punition, le poids s’installait, on m’appelait « la pleine lune »,tellement j’avais grossis…Au collège, j’ai bien essayé de me limiter, mais c’était pas possible…Je savais que la nourriture était jetée et je ne pouvais pas…. Comment faire, à qui en parler… ?

Le dimanche après-midi, mon père me payait le cinéma, j’y allais avec une copine, car il n’y avait pas les sous pour ma sœur et moi. Comment avait –t-il pu économiser pour ça ? Mystère. .Il y avait des dimanche, où il n’y avait pas d’argent, et moi, je me permettais de râler,de pleurnicher, de menacer de ne plus rien faire à l’école si je n’allais pas au cinéma.. Et mon père, dès le samedi après midi partait à la recherche de cet argent qui allait ramener le sourire à sa fille chérie.. ; des fois il en trouvait….merci papa …et je filais, insouciante, les laissant rouler tout l’après midi…. A qui avait-il emprunté ?

Moi, je ne roulais plus, mon père s’y était mis…Oui,quelle honte, il s’était mis à rouler des tickets. Sans doute pour empêcher ma mère de râler lorsqu’il me donnait des sous…. Ma mère ne travaillait plus dans son usine de chaises, la boite avait fermé…Mon père était en maladie et alternait hôpital,maison…. Il touchait des indemnités journalières merdiques…..mais franchement,ce n’était plus trop mon problème à l’époque…J’étais au propre, au sec, avec tout ce qu’il me fallait et je préférais oublier ce qui faisait leur vie quotidienne.

Eh ! oui, égoïste, sans cœur, c’est moi. Je fis des caprices de gamine trop gâtée, ma copine allait au bal le samedi soir à la maison du peuple, il a fallu que je les travaille au corps, mais j’y suis arrivée. En plus de l’argent du cinéma, il fallait qu’il trouve l’argent pour l’entrée de bal. Lorsque mon père travaillait à l’usine de tissus, il ramenait des chutes, je me faisais tailler des robes, que je dessinais sur une feuille, afin que ma mère me les fasse durant la semaine…Ma pauvre mère, combien de soirées elle a passé dessus,pourquoi suis-je passée par cette période égoïste ? C’est ça, la crise d’adolescence ? 

Parfois lorsque je n’avais pas ce que je voulais, je leur disais que je ne comprenais pas…Ils avaient pourtant une bouche de moins à nourrir, la moindre des choses était qu’ils se débrouillent pour que j’aie ce que je demandais lorsque je venais en week-end !….. Si ça continue, je ne rentrerai plus, au collège, il y a la télévision et ceux qui reste là bas, la regarde tout le temps durant les deux jours. Mon père blêmissais, ma mère serrait les dents …..

Je ne voyais plus rien, uniquement mon bon plaisir,ils n’avaient qu’à se débrouiller avec leurs problèmes, moi j’étais sauvée.J’ai fais la 4ème et la 3ème en internat. La dernière année , durant les grandes vacances, j’ai dû travailler…On connaissait quelqu’un à l’hôpital qui pouvait me faire rentrer comme fille de salle. J’ai travaillé les deux mois, mon père était hospitalisé dans le service où je bossais… c’était un avant goût des futures études que j’allais entreprendre.

J’ai vu mon père dans un autre contexte, celui de l’hôpital des années 65…J’avais à la fois peur et pitié…Son corps voûté, ses petits pas, son pyjama qui tombe sur ses fesses devenues inexistantes…

Je fais le ménage, je cache pour lui des topettes devin.. C’est mal je sais, mais il les prend avec plaisir, pour les vomir aussitôt….Si je ne lui en donne pas, son regard quémande….Tu penses à moi,…..Mais oui papa je pense à toi, mais tu vas être malade…Ça fait rien, ça me fait du bien…Il souffre le martyre, pas de calmant à l’époque, ou inefficace…Ma mère ne vient pas le voir, ou en coup de vent, elle n’a pas le temps, elle roule, elle…

vendredi 12 février 2016

L'eau miraculeuse.........

Hier, belle sortie avec mon amie Manue....eh oui, c'était un jour avec une douleur à 3 ou 4, et j'avais vraiment besoin d'une bonne coupe de cheveux....car finalement, la dernière fois que j'étais allée chez le coiffeur, je ne me reconnaissais tellement pas, qu'un matin, j'ai pris les ciseaux et j'ai taillé dans le tas comme une folle....
ça a donné un véritable désastre ! un coup à garder un bonnet sur la tête en attendant que ça repousse , même la nuit lol!!

Comme la repousse n'a rien donné de "glamour", j'ai donc lancé un SOS à ma copine d'amour.... Coupe tif ... on va dire que je suis regardable à présent....

Un p'tit repas sur le pouce, quelques boutiques et l'achat d'un p'tit cadeau pour l'anniversaire de Manue.....un super petit manteau cool pour le printemps...

La douleur m'a foutu la paix durant ces trois heures......

Un peu fatiguée, mais super contente de respirer l'air du dehors ! 

et puis le soir, l'homme m'a rapporté de l'eau...Banal vous allez dire? pas du tout ! c'est de l'eau miraculeuse de San Damiano avec des propriétés guérissantes !..cette eau a été recueillie il y a plus de 40 ans,  elle est toujours aussi pure et claire qu'à son premier jour....elle est toujours froide sans passage au frigo, et je dois en boire un verre tous les jours jusqu'à la fin de la bouteille......

Je m'interroge tout de même....intox ou réalité? je préfère ne pas répondre !! en même temps que je la bois je dois prier la madone  miraculeuse des Roses afin qu'elle me guérisse des mes maux de l'âme et du corps.....( je ne rigole pas !)

Je suis allée sur le site....quand je vois toutes les  demandes postées en commentaires  pour avoir cette eau miraculeuse, je me dis que nous sommes,  soit crédules,  soit tellement en souffrance qu'on est prêt à essayer n'importe quoi......

Alors, je vais la boire cette eau.....et je vais essayer d'y croire, il parait qu'il n'y a que la foi qui sauve ! et qui sait ? Peut être que d'ici quinze jours vous me verrez galoper et sourire en compagnie de licornes roses...ou mourir d'une gastro monstrueuse !
Car conserver une eau 40 ans en bouteille...ça fait peur non ?? Le vin...passe encore , il se bonifie en vieillissant , pas sûre que l'eau en fasse autant !!



vendredi 5 février 2016

La journée "de la mort qui tue" !! lol

ça fait une semaine que je suis énervée ....l'homme m'énerve au point que je lui botterais bien l'arrière train si je le pouvais.....

Lundi, matinée sympa pour moi...réveil sans douleur....Quand c'est comme ça, je n'ai qu'une envie, sortir de mon lit et aller me balader....ça tombe bien, il y a les courses à faire !! et l'homme qui normalement se charge de la corvée va être hyper content que ça soit moi qui y aille....

Petit déjeuner, confection d'une liste grande comme le bras....et...je dis : "tu vois autre chose à acheter?"

Lui : Pourquoi? tu vas faire des courses ??
Moi: oui...j'ai pas mal ce matin !! une petite sortie me fera du bien....
Lui: Ben...ça tombe mal, j'ai prêté la voiture à Rachid....(Rachid est le nouveau copain qui fréquente la maison...uniquement si je ne suis pas en bas...je l'effarouche ce brave garçon.....On doit prendre des précautions inouïes pour ne pas le gêner...il fait plein de petits travaux ici et à la maison de campagne....L'homme le paye et il est content d'avoir de la compagnie....)

Moi : conciliante.....Bon, j'irai demain...j'espère que ça ira niveau douleurs....
Lui : Mais non ! ne t'inquiète pas; j'irai faire les courses demain  avec Rachid......

Moi ; oui, mais c'était histoire de m'aérer  un peu quoi......

Il va donc faire les courses le lendemain soir, oublie plein de trucs, mais je ne dis rien.....
Je lui signale quand même que j'ai une prise de sang à faire et que s'il pouvait m'y emmener le vendredi ce serait super.....

Comme je ne mets jamais le nez par la fenêtre, je ne sais absolument pas si la voiture est là ou non......je suis donc extrêmement surprise lorsque j'entends l'homme téléphoner et dire ;" euh....j'aurais besoin de la voiture vendredi pour emmener ma femme faire des analyses....tu peux te débrouiller autrement pour aller bosser?"

Allez, soyons triviale et mauvaise jusqu'au bout...cette voiture est la mienne...Je me la suis offerte il y a 5 ans avec mes p'tits sous durement économisés...une petite C1 neuve, faite pour la ville et qui me donnait une  immense impression de liberté.....Jusque là, les voitures appartenaient à l'homme et j'étais donc tributaire de son bon vouloir pour m'en servir...bon ! j'exagère un peu; mais à peine !!
Nous avions donc à l'époque 2 voitures !

Au bout d'un an l'homme a estimé que ça ne servait à rien d'avoir 2 voitures puisque lui, marchait la plupart du temps....
J'ai émis une protestation dans le genre ;" oui, mais si tu vends ta voiture, comment je fais moi, lorsque tu pars en vacances, ou dans les Vosges ?? "
Il a balayé mes paroles d'un revers de la main, en disant....si besoin, tu appelles les gosses ou tes amis......

ça m'a mise en rogne, mais j'ai laissé faire....Cette petite voiture toute neuve est donc devenue une poubelle ambulante...pleine de bosses.....J'ai râlé, tempêté, disant que c'était inadmissible de "la" traiter ainsi....c'est rentré par une oreille et c'est ressorti par l'autre, sans avoir imprimé au passage.....

Encore une fois j'ai abandonné le combat....

Après ce coup fil...je me suis fais un coup de sang...Mais comme une idiote, je n'ai rien dit....Ce matin, prise de sang, je me lève, la douleur est là, mais supportable...et comme il a oublié plein de choses en courses, je lui dit qu'après ma prise de sang, on filera au supermarché...En plus, je n'ai plus de crème de jour, plus de teinture, plus de...plein de trucs de bonne femme quoi....

à la tête qu'il fait, je sens que ça ne lui convient pas....on ne prend pas de caddie dit il, un sac suffira...d'office, il décide que ça va être du rapide et qu'on n'aura pas à traîner....
Je sens la colère qui me monte au nez...je monte dans la voiture, le siège avant est rempli de miettes de gâteau, croissant? Je brosse....je pose une question simple qui attend une réponse simple......" as tu dis à Farid qu'il faut qu'il se cherche une autre voiture pour aller bosser tous les jours??? "
Il grommelle, élude...mais moi, je ne cède pas....Il n'est pas assuré pour conduire cette voiture, s'il arrive un pépin je ne serai pas indemnisée....

et là...ben je crie...j'ai la voix cassée depuis un certain temps, il faut absolument que je prenne rendez vous chez un spécialiste, et là...impossible de crier fort...
Un immonde croassement sort de ma bouche, et comme je suis en rogne, mes paroles dépassent ma pensée...C'EST MA VOITURE BORDEL...JE T'INTERDIS D'EN DISPOSER COMME BON TE SEMBLE !! merde alors !

et là, je me mets à vociférer après ce pôv gars qui ne le mérite certainement pas, mais qui commence à me courir sur le système ! 
" et ma télé ? on en parle? j'ai acheté une petite télé pour la pièce du bas...Elle a disparu....Tu l'as soi-disant prêté à Farid.....Hop....jamais revenue la télé....

Et ma couverture doudoune ?? prêtée à Farid.....qui l'a adoptée elle aussi....jamais revenue non plus.....et tout ce que je ne vois pas  et qui disparaît ??? 

Mesquine....voilà ce que je suis!! une vieille mesquine !!!

On a tout dit il.....lui, il lui manque plein de choses....

Et c'est moi qui doit en faire les frais? croassais je ???  oui je suis une mesquine, et  je m'en fout....à partir de lundi, j'ai besoin de la voiture tous les jours.....donc, démerde toi pour trouver une solution....

Ouiiiiiiiiiii ! tu dis ça exprès, je sais bien que tu ne sortiras pas......
ben ouais....ça sera la surprise ! pt'être ben qu'oui...p't'être ben qu' non!

Bon! ben je vais acheter une voiture...dit il!
T'as raison!  comme ça, tu pourras lui prêter tous les jours...ça ne me cause aucun problème....(j'me demande bien avec quels sous??? il est raide comme la justice !! m'a demandé s'il pouvait me faire un emprunt pour son appareil dentaire...je sens qu'on va bien rigoler...)
La gueule tout le restant du trajet....la gueule dans le magasin....Je me suis sentie obligée de faire rapidement mes courses pour éviter de voir sa tête décomposée au bout de chaque rayon....ça m'énerve de ne pas pouvoir prendre mon temps...

Il m'a gâché ma journée....fait chier !!