lundi 29 mai 2017

toi la fille.....

J'ai eu trois garçons et ce fut une grande satisfaction pour moi...je sortais d'une fratrie de 5 filles sans aucun mâle  pour faire un peu de boxon au milieu de tous ces phéromones femelles.....Je disais à ma mère, si un jour j'ai des enfants, je ne  veux que des garçons ! eh vlan ! le ciel m'a exaucée !

et à présent que je prends de l'âge, je me rends compte à quel point une fille me manque...tous ces p'tits trucs qu'on partage entre mère et fille me sont inconnus...

Je regarde autour de moi et je vois à quel point la relation peut être forte, remplie...d'éclats parfois, mais aussi de rires; de souvenirs partagés, les premières couettes, les tresses, la trousse de maquillage qu'on prête pour un p'tit coup de gloss, les  petits ongles vernis , elle, la langue un peu tirée car elle est dans l'apprentissage des gestes de sa maman.....




Les premières boutiques, les nouvelles fringues, pas toujours du plus bon goût, mais le goût c'est comme tout, ça s'apprend !!
Ensuite, les premières amies avec qui on glousse pendant des heures, les premiers garçons, les premiers chagrins....et maman réconforte, câline, raconte ses propres aventures et ça se termine par des rires.....

Avec les garçons, c'est différent...j'ai jamais pu faire tout cela...Beaucoup de pudeur entoure les relations mère-fils...On se "cause" mais on ne se parle pas vraiment...ça ne me viendrait jamais à l'idée d'aller faire les boutiques avec un de mes gamins , ou de lui demander de venir donner un coup de main à sa vieille mère pour le grand ménage de printemps !! lol

J'ai manqué plein de choses sans  fille mais faut pas croire,  j'ai eu aussi   plein de satisfactions avec mes garçons !.... Mais y'a comme un manque , comme un trou dans ma vie...C'est assez étrange ce ressenti, peut être que c'est  l'âge  qui nous fait mieux comprendre ....

J'ai des petites filles, qui ont une superbe relation avec leur maman, et parfois je les envie...Ce que je peux donner, ce sont des gestes de mamie, pas des gestes de maman
Avec ma mère, j'étais noyée dans la masse...avec 5 filles elle avait trop de choses à s'occuper, trop de choses à penser...J'ai commencé ma relation avec elle vers 25 ans ...Une relation pleine de non-dits, pleine de pudeur...je suis devenue la mère de ma mère, et c'était pas le poste que je préférais....

Jusqu'au bout, j'ai joué ce rôle....Je choisissais ses fringues, l'emmenais dans les magasins..L'aidais à prendre sa douche, lui coupais les ongles, les cheveux...lui faisais ses mises en plis  chaque semaine ...

Elle n'était pourtant pas malade à cette époque, elle avait juste perdu mon père et elle avait besoin de quelqu'un pour "diriger", lui dire quoi faire....comme elle avait vécu toute sa vie sous l'autorité de ce dernier, lui parti, il avait fallu quelqu'un pour prendre le relais...

Elle a rencontré un autre homme avec qui elle a passé de belles années, mais j'étais toujours celle qui décidait de tout....J'ai déménagé, suis partie à 60 kms de chez elle, et ce fut un crève coeur pour elle...Elle a fait de la polyarthrite , maladie très douloureuse, et une fois, elle m'a dit que c'était dû à mon départ....ça c'était déclenché juste après mon déménagement...Son médecin lui avait dit que c'était en relation avec un choc psychologique et elle a vite fait l'association avec le fait que je n'étais plus là.....

Vous ai je déjà parlé de la culpabilité ?? Je suis coupable et je vais vous dire un truc de ouf, mais dans ma tête cette merdalgie qui m'empoisonne la vie n'est qu'un juste rendu aux souffrances infligées à ma mère.....

"Toi la fille que je n'ai jamais eue, qui sait si tu était venue ce que nous aurions fait ensemble...."

Hier c'était la fête des mères, et j'ai eu mes gamins au téléphone,toujours présents et fidèles,  mais j'ai quand même pensé à cette petite fille avec qui je n'ai rien partagé......







14 commentaires:

  1. Le hasard a fait que j'ai deux garçons puis une fille, mais c'était bien et je ne regrette pas ce non choix, il faut accepter les cadeaux de la vie, même si avec le temps on peux avoir des peines et des tracas, des déceptions...
    Nous étions 5 enfants et moi j'étais à la charnière, la petite pour mes deux soeurs plus grandes, la grande pour mes deux petits frères dont j'ai bien profité !!! Je n'ai pas eu à me plaindre de mes parents et je remercie le ciel de ce qu'ils m'ont transmis.
    Je pense que personne ne doit se sentir coupable, c'est très complexe les chocs psychologiques mais il y a des êtres qui sont fragiles et qui se raccrochent à ce qu'elles peuvent, il faut relativiser...
    Tu devrais demander à ta voisine la permission de cueillir des cerises chez elle, les partager avec les merles, et lui en apporter une petite portion, quel plaisir de gouter aux cerises sur l'arbre !
    Bisous Chaourcinette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu avais la bonne place au milieu je trouve! tu pouvais profiter de l'expérience des grandes et retransmettre aux petits frères.....
      Tu ne me dis pas si la relation que tu as eue avec ta fille était différente de celle que tu as eue avec tes garçons ? qu'en est il à présent?
      Quant à la voisine, même si j'entretiens des relations cordiales je n'oserais jamais lui demander !! elle a des grands enfants qui viennent la voir de temps en temps, et ils en profitent parfois ! et puis, je suis contente pour les merles et autres oiseaux ! il faut bien qu'ils mangent ces petits !! lol bisous Marine

      Supprimer
  2. Peut-être que la polyarthrite de ta mère est due à ton départ. En es-tu pour autant responsable ? Elle n'était ni seule, ni malade. Une fille a le droit de "faire sa vie" sans culpabilité tout de même. En plus, 60 km, ce n'est pas non plus le bout du monde. Et quand bien même ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 60 kms c'était énorme pour elle !! même si j'y allais régulièrement, ce n'était plus pareil ! elle était habituée à ma présence "physique" et le téléphone n'était pas suffisant ! surtout quand j'ai commencé à travailler...J'étais moins présente, et comme je venais d'avoir mon dernier fils, j'étais moins sur les routes....
      Mais bon ! je ne peux pas revenir en arrière malheureusement !
      Ce sont les années qui passent qui font remonter ce manque....
      Bises !

      Supprimer
  3. tu ne dois pas te sentir responsable de la maladie de ta maman, tu l'as superbement accompagné....et je sais comment avoir une fille peut être génial
    mais franchement j'ai de supers moments avec mes garçons qui sont hyper proches de moi
    alors stp, adopte moi je serai ta fifille, bon les couettes c'est mort..j'espere t'avoir fais sourire, ma cocci d'amour

    RépondreSupprimer
  4. oui, tu m'as fait sourire ! lol je suis sure que c'est super cette relation mère-fille , surtout quand les bébés arrivent...il y a des choses qu'on ne peut dire qu'à sa mère, des questionnements, des inquiétudes....Bien sûr j'ai d'adorables belles filles , et de bonne relations avec elles, mais elles se tourneront toujours vers leurs mamans lorsqu'elles auront besoin de conseils et d'amour...
    Je t'embrasse ma nonna et merci pour ce gentil message !

    RépondreSupprimer
  5. Coucou Chaourcinette !

    Plein de choses que ton billet évoque !
    D'abord contente de te retrouver...
    Ensuite, surtout n'idéalise pas la relation mère/fille... ce n'est pas toujours aussi rose que tu ne le crois ! j'ai deux filles de caractère complètement différent ! avec la grande les relations ont été plutôt difficiles et je peux t'assurer que les couettes, les fringues, le maquillage j'ai pas connu ! elle ne voulait jamais que je me mêle de quoi que ce soit ! ça a duré longtemps et pourtant c'était toujours vers nous qu'elle venait en cas de pépins ! maintenant (47 ans) tout s'est apaisé mais elle ne se confie toujours pas...
    Avec la dernière (un garçon au milieu) je peux dire que nous avons été très proche et j'ai lâché du lest quand elle a fondé sa propre famille, elle allait vers autre chose ; je sais quand même que c'est celle qui est le plus attentive et qui reste celle avec qui je m'entends le mieux (question caractère je crois) elle me fait beaucoup confiance par rapport à ses enfants et là je me régale de couettes et de gloss !!! Prends tout l'amour de tes petits-enfants...
    Quant à culpabiliser de la maladie de ta maman et la punition par rapport à ta propre maladie c'est vraiment ce que je refuse de notre éducation chrétienne ! ça c'est dans nos têtes d'autant plus que tu t'es beaucoup occupée d'elle. Elle n'aurait jamais du te dire ça ! attention à nos mots !
    Je t'ai fait un pavé mais ton billet a résonné en moi..
    Tout n'est jamais ni blanc ni noir, ni mieux avec les filles, ni faute ni punition...
    Plein de bisous !

    RépondreSupprimer
  6. merci Mamina!! j'adore les pavés, parce qu'en dessous il y a la plage !!
    oui, j'idéalise sans doute, et peut être aurais je été déçue ...je ne le saurai jamais...Je dois dire qu'être la seule fille au milieu de tous "mes hommes" a quand même été sympa ..Je ne sais pas comment j'aurais été avec une fille..plus protectrice? plus collante? plus sévère?
    J'ai une tendance certaine à la protection, même si je m'en défends..lorsque ma soeur aînée s'est retrouvée seule et malade, je l'ai accueillie à la maison et nous avons passé quelques bonnes années ensembles...mais j'étais encore celle qui devait protéger, celle qui s'occupait d'elle car elle se reposait sur moi...J'étais forte disait elle, et j'ai encore été la mère d'une personne adulte!
    Alors je me dis que si j'avais eu une fille, je l'aurais sans doute empêchée de faire un tas de choses de peur qu'elle ne se blesse, alors que j'ai laissé mes garçons très libres....
    La maladie de ma mère a été éprouvante pour moi, car elle souffrait énormément, et me réclamait souvent..J'ai bien conscience que j'avais ma vie à faire mais j'éprouve beaucoup de regrets de n'en avoir pas plus profité....
    ton "pavé" m'a fait du bien ! je fais des couettes à ma petite fille, et c'est elle qui prend ma trousse de maquillage pour me poudrer le nez !! Donc, j'en profite à fond !! bisous et merci !!

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Chaourcinette
    Me voila enfin... pas que je ne pense pas à toi, loin de là, mais mon temps est très perturbé depuis bientôt un mois, Et c'est de durs moments qui ont jalonné tous ces jours... si j'avais ton adresse mail, je t'expliquerais mais... je ne peux pour l'instant m'épancher sur les blogs...Peut-être bientôt pourrai-je raconter (la aussi, une culpabilité essaie de m'atteindre, mais ça ne sera pas!!!
    Voilà; je peux difficilement parler des garçons je n'ai qu'une fille; mais c'est merveilleux tout en étant parfois parsemé de coups de gueule ! j'ai été la fille de ma maman et ce fut aussi conflictuel... On s'adorait et pourtant 3 jours ensemble, et on finissait par s'engueuler!!! si,si...trop différentes !
    Mais l'amour filial, féminin ou masculin, c'est la plus belle chose qui soit pour nos coeurs de mamans et ce que tu as donné à la tienne l'a largement aidé à vivre. Pas de regrets, je suis sure qu'elle savait que tu faisais au mieux; mais l'amour est gourmand... il en veut toujours plus!!!!!!
    Bisous et bonne journée (trop chaude par ici)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Passion ! prends ton temps ma belle, ces durs moments ne seront bientôt plus que de mauvais souvenirs.....et comme tu dis, ne te laisse pas bouffer par la culpabilité, comme je le fais souvent....c'est source de déprime et de déception, on en sort amoindrie...
      je fais des efforts pour ne pas plonger dedans, mais tu sais que certains événements se font un plaisir de nous faire chuter !
      je sais que les relations mère fille ne sont pas spécialement idylliques, et que souvent il y a de la friction, mais en prenant de l'âge je me rends compte que j'ai manqué quelque chose !
      J'ai la chance d'avoir une amie plus jeune, avec qui j'ai noué une belle relation et qui est toujours là pour moi au besoin, et réciproquement !
      Ici aussi grosse chaleur ! toute la famille est à la campagne et je profite de ma terrasse en solitaire !! lol bises !

      Supprimer
  8. c'est sur, mais tu as eu des garçons c'est pas mal non plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vrai ! et mes gamins sont extras ! mais y'a des choses que tu ne peux pas demander à des garçons....on ne partage pas de la même façon ! bon! de toute façon, on ne peut pas refaire le monde hein ?
      bisous emma!

      Supprimer
  9. Toujours avec retard ces temps...Je n'ai eu qu'une fille qui m'en voudra toujours d'avoir préféré le métier de commerçante à celui de maman. Et donc j'ai culpabilisé et donc j'ai été une bonne grand mère...Mais bon les filles c'est difficiles lorsqu'on vieillie...Alors que les garçons sont plus attentifs à leur "maman" Pour preuve il y a de belles chansons pour les "mamas" Bises de Nice

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne sais pas si les filles c'est plus difficile lorsqu'on devient vieille! et je suis sure que tu as été quand même une bonne maman et que les moments que vous avez partagé ensemble ont été plus intenses car moins nombreux...et puis c'est le lot de beaucoup d'enfants dont les maman travaillent !
      t'es une bonne mamie c'est l'essentiel !! bisous ma belle !

      Supprimer