lundi 31 juillet 2017

anagrammes........

J'ai du mal  à écrire en ce moment .... Passion a eu la bonne idée de me diriger vers des blogueuses qui lançaient chaque semaine des thèmes d'écriture....j'ai cliqué sur différents blogs, j'ai trouvé de bonnes idées et puis quand j'ai voulu revenir sur le blog qui me plaisait le plus....impossible de le retrouver ! En gros, il était question d'anagrammes....

Donc, je me suis fait ce petit jeu...j'ai pris mon scrabble et j'ai tiré des  lettres.....
avec  ces  lettres j'ai composé des mots....et je me suis donnée comme mission d'écrire une histoire, vraie ou fictive avec ces mots présents dans le texte.....

eitmanclens

 câlin   calme    menace mental  matin mince néant  aimée  miel  maline calme

" J'ai 15 ans...Nous vivons dans un endroit malsain où la mairie nous a casé quand nous nous sommes retrouvés dans la rue avec nos pauvres meubles miteux ...La maison n'a pas été habitée depuis des lustres, ça pue l'humidité, la vase, les excréments.....Un long couloir mène à une cour verdâtre  et derrière la cour une maison en ruine qui menace de s'écrouler à tout instant ...des gravats jonchent le sol ainsi que les restes d'une ancienne vie ...vieux calendriers, magazines déchirés, un mince rideau déchiqueté sur une fenêtre délabrée, ici des gens se sont aimés ....

Un jardin en friches et une petite cabane en bois pour faire ses besoins.....ça donne directement sur la rivière....de vieux morceaux de journaux coupés en carrés sont encore accrochés à un clou...tellement vieux qu'ils s'effritent aussitôt qu'on y touche...

Je ne fais pas ma maline, nous venons de quitter un HLM avec tout le confort, et là nous allons vivre dans 3 pièces avec deux minuscules fenêtres.... pas de WC, pas de salle de bain.....Les ampoules qui pendent au plafond sont perpétuellement allumées...

C'est le néant dans ma tête et le premier matin de ma nouvelle vie me semble puer comme l'enfer...Ma mère et mon père errent, hagards et  contemplent d'un air désespéré les meubles et les cartons entassés partout...

du calme ...du calme clame en moi une voix que je ne reconnais pas...J'ai 15 ans et le mental qui va avec...je ne suis pas une grande personne, j'ai besoin d'une vie rassurante, d'une vie sans problème....Ma sœur  de 7 ans vit cet instant comme une aventure, elle court d'une maison à l'autre, revient vers maman pour avoir un câlin ,   se risque dans l'eau et patauge joyeusement au milieu des étrons qui passent  au fil de l'eau...
J'ai 15 ans et je veux partir, je ne veux plus vivre avec eux...et puis , je regarde mon père assis sur une chaise , le regard vide, et je regarde ma mère qui pleure , accablée...et je me dis que le miel qu'est censé apporter la vie, c'est pas encore  pour aujourd'hui ! Alors je relève la tête parce qu'il n'y a pas le choix...Il faut bien que quelqu'un aille au charbon !
je suis allée mendier un coup de main chez les voisins...Il sont tous venus ...on a rangé comme on a pu, décrassé le plus gros.....et on a vécu 4 ans dans ce taudis traversé chaque nuit par les rats qui remontaient de la rivière....."


10 commentaires:

  1. J'ai bien compris qu'il s'agit d'une page de ton enfance... L'enfance c'est des roses et des épines aussi (L Ferré) euh le papier journal accroché à la cabane "WC" j'ai bien connu... en Bourgogne!! ah ces souvenirs!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, c'est bien une page de mon adolescence....une période assez noire que j'ai besoin parfois de recracher....ainsi va la vie !! bises belle de Nice !

      Supprimer
  2. Réponses
    1. oui, du vécu pur jus !! du pas drôle, mais j'y ai survécu.....
      J'aime bien ce nouveau défi pour écrire un peu plus souvent !! bises !

      Supprimer
  3. tu as un sacré talent pour l'ecriture.....j'attends une suite tu sais, bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci ma nonna !! comme j'ai décidé d'écrire un peu plus, cette maison reviendra un jour dans mes écrits ! elle fait partie intégrante de moi, et elle revient fréquemment dans mes cauchemars....
      bisous !

      Supprimer
  4. Si tu l'a vécu il t'as fallu du cran pour trouver du soutien, nous avons connu des aléas à une période, différents mais compliqués pour une jeune enfant, je sais que nous sommes très adaptables, que l'on, sort plus fort des épreuves, et plus confiants en la vie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. heureusement que nous sommes adaptables ! avec le recul, je me demande parfois comment on a pu vivre ça....et pourtant ! on a des ressources énormes qui nous boostent en cas de problèmes !
      je ne regrette pas d'avoir vécu cela, car ça m'a donné envie de vivre autrement que mes parents ! bises marine!

      Supprimer
  5. Faut pas regretter d'avoir vécu de si dures réalités , si loin des rêves qui fourmillent dans la tête des filles de cet age... non, faut pas regretter parce que c'est ce qui nous a appris à aimer la vie , celle qu'on s'est construit après, celle qui ne ressemble pas à celle là...
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. non je ne regrette pas d'avoir vécu cela...ça n'a jamais été simple chez nous, mais là, je pense que c'était le summum ! cette appartement hante mes rêves car j'avais tout le temps peur....en plus, dès que j'ai pu je me suis débrouillée pour être interne au CES qui était à 1km de chez nous....et je pense que la culpabilité d'avoir fait cela n'est pas étrangère à mes cauchemars ...
      il fallait passer par là je pense.....bises ! j'espère que tu vas mieux !!

      Supprimer